I. PRESENTATION ET ORIGINE DE LA STRUCTURE

Menthalo fut créée en 1990 par un groupe de parents, réunis en association, accompagnés deux professionnelles pour pallier le manque de place d’accueil collective sur le territoire (sud de rennes). Initialement prévue à Vern, l’ouverture se fit à Noyal-Châtillon. La crèche intégra la « Maison de l’Enfance ».

 

II. LA STRUCTURE DANS  SON ENVIRONNEMENT 

Le multi-accueil Menthalo est implantée à Noyal-Châtillon sur Seiche, commune de 6090 habitants, située à moins de 10 km au sud de Rennes et rattachée à la communauté d’agglomération Rennes Métropole. 

La commune est dynamique et attractive car elle associe à la fois les caractéristiques de la campagne et les avantages de la ville; La commune possède en effet de nombreux équipements qui répondent aux besoins des habitants (deux salles de sport, une école publique, une école privée, une salle polyvalente pour les associations, une école de musique, une maison de l’enfance, une médiathèque, une espace-jeunes…). Une cinquantaine d’associations y sont aussi implantées. On observe sur la commune la multiplication des commerces de proximité et une diversité de services (boulangeries, boucherie, coiffeurs, banques, opticiens, pharmacies…) et deux supermarchés (dont un hard discount). 

 

III. ANALYSE DE LA SITUATION 

Augmentation de la population 

La commune connaît un accroissement important de sa population qui a doublé en moins de 50 ans. Cette situation est en partie liée à la ruralisation ainsi qu’au développement des différents secteurs d’activités (phénomène accentué avec l’aménagement de la zone d’activité industrielle de la Touche Tizon, générateur d’emplois et de croissance économique). 

De plus, le nombre de naissances a augmenté de 60% depuis 2008: 

  • en 2008, 55 naissances 
  • en 2009, 57 naissances 
  • en 2010, 77 naissances 
  • en 2011, 88 naissances 

La volonté municipale étant d’accueillir de nouveaux ménages sur la commune, y compris de jeunes ménages avec enfants, celle-ci continue à accroitre son offre de logements : depuis 2008, on récence une augmentation de 28% du nombre de logements (3000 aujourd’hui contre 2340 en 2008 : sources urbanisme Noyal-Châtillon). 

Dans cette optique, plusieurs programmes habitat sont prévus à l’horizon 2020/2025 :  

  • ZAC Sud Seiche sur laquelle 2000 nouveaux logements auront été construits
  • Développement du centre avec la réalisation de 1000 logements 
  • ZAC des 2 rivières offrira 1700 logements individuels (40%) et collectifs (60%) 

 

La mixité sociale : une priorité à Noyal-Châtillon 

La mixité sociale, une des priorités municipales, est prise en compte dans les aménagements récents. La construction de logements sociaux ou à accession aidée modifie le profil de la population (jusqu’alors vieillissante et/ou de catégories socioprofessionnelles plutôt élevées).  

Désormais, des ménages plus modestes ou en situation de précarité viennent s’installer dans la commune. On observe ainsi une augmentation du nombre de bénéficiaires d’aides sociales et de familles ayant connu un parcours migratoire et pour lesquelles il existe un réel enjeu de socialisation précoce pour les enfants (cf. Imprégnation de la langue). 

Egalement, les familles monoparentales (en majorité de mères) représentent 9.2% de l’ensemble des familles (Sources : Insee, RP2008 exploitations complémentaires) et 19% d’entre elles ont à charge un enfant de moins de 6 ans (Sources : service population Noyal-Châtillon). 

Les familles au revenu inférieur ou égal au seuil des bas revenus CAF représentaient 6% en 2006 contre 16% en 2010. Pour les familles allocataires, le nombre d’enfants continue d’augmenter pour la tranche d’âge 0-2 ans (141 en 2006 contre 206 en 2010) et 3-5 ans (171 en 2006 contre 200 en 2010) (sources : CAF BCA 2006 et 2010).  

 

L’offre d’accueil des enfants de 0 à 4 ans sur la commune 

Pour répondre aux besoins de la population et plus particulièrement aux besoins des jeunes ménages avec enfants, la commune a renforcé ses équipements scolaires (restructuration de l’école Rémondel, création d’un nouveau groupe scolaire dans la zone sud Seiche) et a cherché à augmenter l’offre d’accueil pour les plus jeunes sur le territoire. Elle a ainsi accompagné l’association Menthalo dans son développement en l’intégrant au sein d’un pôle enfance qui réunit d’autres structures (LAEP, espace-jeux, ludothèque, CLSH, assistantes maternelles). Ce nouvel équipement doté d’espaces plus spacieux, fonctionnels et mieux adaptés à l’accueil des tout-petits a permis à l’association d’envisager une augmentation de son agrément à 20 en septembre 2014. 

L’offre d’accueil individuel est prépondérante à Noyal-Châtillon et ne cesse d’augmenter. En effet, pour répondre à la demande des familles, le nombre d’assistantes maternelles agréées a augmenté de 57% depuis deux ans : 54 assistantes maternelles étaient en activité en 2010 contre 85 en 2012 (source : www.assistantsmaternels35.fr). Elles sont soit indépendantes soit membres de l’association Frimousse. 

A ce jour, Menthalo est la seule structure offrant un accueil collectif. 

Le multiaccueil Menthalo s’intègre dans le tissu social de la commune en offrant un service d’accueil collectif pour les familles Castelnodaises, en établissant des partenariats avec les institutions locales et en établissant des liens réguliers avec les équipements socioculturels et les commerces de proximité dans le cadre de ses activités d’éveil. 

 

Multi-accueil Menthalo évolue et s’adapte aux nouveaux besoins 

La demande des parents en matière de mode d’accueil s’est considérablement diversifiée ces dernières années. La CAF, par la mise en place de la PSU (Prestation de Service Unique), a poursuivi et concrétisé des objectifs cohérents, notamment en matière d’assouplissement des modalités d’accueil. En effet, l’association répond à une demande variée et des situations très différentes : familles monoparentales, horaires de travail atypiques, fluctuation des populations, familles en recherche d’emploi, demande ponctuelle de socialisation de l’enfant avant l’école… 

L’augmentation de populations nouvelles et diversifiées et l’apparition de nouveaux besoins en termes d’accueil incitent le multiaccueil Menthalo à s’adapter aux nouvelles caractéristiques du territoire et à proposer un service adapté sans remettre en cause le fondement du projet de la structure : la participation active des familles au niveau de la gestion administrative et du choix des orientations éducatives pour les enfants. 

 

IV. PROBLEMATIQUE DE L’ACCUEIL ET PROJET DE LA STRUCTURE 

Raison d’être du projet 

Selon les statuts, « Cette association a pour but de créer et de gérer un lieu d’accueil pour les jeunes enfants avec la participation des familles et de développer toute activité concourant à ce but. ».

Offrir un lieu d’accueil sécurisant et adapté aux besoins des enfants en vue de leur éveil et répondre aux attentes et aspirations des familles, telle est la raison d’être du projet. Il définit le parent comme un acteur de premier plan tant sur le plan de la gestion de la structure que dans son implication dans les choix éducatifs, le reconnaissant ainsi comme le premier éducateur de son enfant.

Il reconnaît aussi les compétences du professionnel pour organiser le quotidien et être le garant d’un service de qualité.

La coopération parents-professionnels, fondée sur la confiance et le respect, est indispensable au bon fonctionnement de la structure.

 

Besoins des familles

  • Le projet répond à une première nécessité : offrir un mode de garde qui permette à de nombreuses familles de concilier vie familiale, vie professionnelle et vie sociale. 
  • Le choix des familles se porte fortement vers un mode d’accueil collectif. Menthalo est la seule structure qui réponde à cette demande dans la commune. 
  • Le fonctionnement de Menthalo séduit de nombreux parents soucieux de s’investir dans l’éducation de leur enfant en dehors du foyer (en ne se comportant pas en simples usagers).

Menthalo favorise l’engagement et la participation des parents bénévoles dans la vie de la structure et valorise les pratiques familiales. Aussi, l’association a-t-elle reçu en 2012 le label parental de l’ACCEP qui valorise la démarche participative des familles et affiche cette identité parentale forte.

Hier, lors des permanences parentales, les familles, découvraient leur enfant dans un groupe et continuaient de s’impliquer dans l’éducation de leur enfant dans un cadre collectif (comment se positionne-t-il dans le groupe, comment communique-t-il avec les autres…). Aujourd’hui, les parents souhaitant s’impliquer dans la vie de la structure peuvent s’exprimer par le biais des réunions parentales ou de commissions.

La taille de la structure facilite les rapports et la transmission des compétences et savoir- faire entre les différents protagonistes : écoute, échanges, solidarité, permettant de rompre parfois un éventuel isolement (monoparentalité). Cela crée une ambiance familiale, chaleureuse et sécurisante qui attire les familles.

  • L’association propose un accueil à la carte : accueil régulier ou accueil occasionnel à temps plein ou temps partiel avec une grande amplitude horaire ce qui permet aux familles de ne pas cumuler les modes de garde.
  • Grace à la PSU et à l’instauration du barème CAF au prorata des ressources, le multiaccueil est accessible à toutes les familles même les plus modestes.
  • Dans la limite des possibilités d’accueil de la structure, le multi-accueil répond aux demandes d’accueil occasionnel ou imprévues (place d’urgence). Le critère du maintien de l’emploi ou de formation des familles sera recherché en priorité (cf. règlement de fonctionnement)

 

Besoins des enfants

  • Bien que passant à un agrément de 20, la structure reste de taille modérée ce qui favorise une transition souple, intermédiaire entre le milieu familial et l’espace collectif. Elle favorise les relations privilégiées et la reconnaissance de chaque enfant dans le groupe (chacun est accueilli avec sa propre histoire, sa culture, sa personnalité, ses rythmes).
  • Un projet qui prépare l’enfant d’aujourd’hui à être l’adulte de demain en l’aidant à s’intégrer dans un groupe, en l’accompagnant dans sa découverte du monde et des autres, ainsi que dans ses apprentissages (cf. Projet pédagogique)

 

Besoins des professionnels

  • L’association offre tous les moyens aux professionnels de s’impliquer pour maintenir une qualité d’accueil : effectif d’encadrement, qualification / formation, temps à disposition pour analyser sa pratique, formation continue…
  • La coopération parents-professionnels se fait dans la confiance et le respect pour favoriser le juste équilibre entre la parentalité et la « professionnalité ».

 

V. DESCRIPTION DE LA STRUCTURE

Conditions, modalités d’accueil et horaires 

Menthalo offre un accueil régulier à temps plein ou temps partiel à tous les enfants de la commune sans distinction de milieu, culture, religion, de 2 mois à 4 ans, ne présentant pas de contre-indication à la vie en collectivité, y compris les enfants affectés d’un handicap dans la mesure où celui-ci se révèle compatible avec les moyens humains existants et l’architecture du lieu.

Elle propose aussi des places en accueil d’urgence ou en accueil occasionnel dans la mesure des possibilités (ne pas dépasser 100% du taux d’occupation hebdomadaire). La capacité d’accueil de Menthalo est de 20 enfants (+ 10 % conformément au décret d’août 2000 soit 2 places supplémentaires). Elle est ouverte toute l’année (excepté 2 fermetures annuelles pour congé) de 7h45 à 19h.

 

Législation – contrôle 

Le multi-accueil fonctionne conformément à la législation en vigueur et aux dispositions définies dans le cadre de la PSU.  

Textes de référence :

Code de l’action sociale et des familles, Code de la santé publique, le décret no 2010-613 du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans, modifiant le code de la santé publique est paru au Journal Officiel le 8 juin 2010. Convention Collective Nationale des acteurs du lien social du 4 Juin 1983 (dernière mise à jour Nov. 2011) La Prestation de Service Unique de la CNAF (lettre circulaire du 29 juin 2011) Convention internationale des droits des enfants 

Ses missions premières sont de veiller à la santé, à la sécurité et au bien-être des enfants confiés ainsi qu’à leur développement. Le multiaccueil est contrôlé annuellement par les services de la PMI. 

 

Rôle des familles, implication et engagement 

Selon l’article 27 du règlement de fonctionnement, la participation active de tous les parents adhérents à l’association est vivement souhaitée pour le bon fonctionnement de la structure.

Selon l’article 34 du règlement de fonctionnent La gestion administrative est assurée par les membres du Conseil d'Administration.

Tout parent se verra proposer d'intégrer une ou plusieurs commissions dont les thèmes s'adapteront aux besoins de la structure : organisation d'évènements festifs, de sorties avec les enfants, commission d'attributions des places, hygiène des locaux… La participation des parents peut aussi se décliner d'autres manières lors d'actions ponctuelles. Chacune de leurs initiatives est valorisée.

 

Moyens humains 

L’équipe de professionnelles encadrant les enfants se compose de :

  • 2 Educatrices de Jeunes enfants dont la Directrice, responsable du bon fonctionnement de la structure, de la cohésion de l’équipe et garante d’un accueil de qualité des enfants confiés ainsi que de leur sécurité
  • 2 Auxiliaires de puériculture
  • 3 Assistantes éducatrices

L’agent d’entretien maintient quotidiennement en état de propreté et d’hygiène les locaux.